Meilleur hébergement web : comparatif des hébergeurs pour son site internet

Vous cherchez un hébergeur web mais vous ne savez pas trop quels critères prendre en compte, ni vers quel prestataire vous tourner ? Cet article va vous être d’une grande utilité !

Ensemble, nous allons voir comment choisir l’hébergement web le plus adapté à votre projet, mais aussi définir quelques concepts techniques pas toujours évidents à saisir. À la fin de cet article, vous trouverez également notre comparatif des meilleurs hébergeurs web de l’année 2020.

C’est quoi, un hébergeur web ?

Pour n’importe quel internaute lambda, internet se résume à une barre de recherche dans un navigateur web. Il suffit de saisir un mot clé ou une adresse et le contenu apparaît comme par magie sur l’écran. Sauf que, le magicien dans cette histoire, ce n’est pas Google, c’est un hébergeur web.

Et oui ! L’hébergeur web, comme son nom l’indique, se charge de stocker toutes les données d’un site. C’est à dire : le texte, les images et les vidéos. Mais aussi tous les programmes inhérents au bon fonctionnement de la page. Depuis sa construction, jusqu’à son optimisation, en passant par l’aspect sécurité.

Question subsidiaire : où sont donc logées toutes ses informations ? Et bien tout simplement sur des serveurs, eux mêmes réunis dans des datacenters, lesquels on trouve un peu partout sur la planète. Autant vous dire qu’il y a beaucoup, beaucoup de serveurs ! Ce ne sont que des estimations, mais à en croire certaines études, ils seraient près de 75 millions à faire tourner la grande machine internet. Et ce chiffre est en hausse !

Trouver le bon hébergement web

Il est tout à fait possible d’acheter son propre serveur et d’être son propre hébergeur web. Mais c’est assez compliqué à mettre en place, la maintenance peut vite devenir chronophage et puis, selon la quantité de ressources dont vous avez besoin, cela revient assez cher.

C’est pour cela qu’en général, on fait appel aux services d’un hébergeur web. Celui-ci vous propose en effet de louer un espace sur un ou plusieurs de leurs serveurs afin que vous puissiez y loger toutes les données que vous souhaitez.

Dans certains cas, et même, la plupart du temps, les hébergeurs web offrent toute une gamme de produit. Et bien souvent, c’est là où le néophyte se perd…

Choisir son hébergeur web en fonction de ses besoins.

L’hébergement web mutualisé.

Pour schématiser un peu les choses, on différencie deux grandes familles d’hébergement web. D’un côté il y a le mutualisé et de l’autre le dédié. Nous allons commencer par l’hébergement web mutualisé, car c’est la solution la plus courante, celle qui convient au plus grand nombre de créateurs web.

Donc, comme son nom l’indique, il s’agit ici de partager. Partager quoi ? Et bien l’espace physique ainsi que les ressources. C’est à dire : le serveur et tout ce qui permet de le faire fonctionner correctement (CPU, RAM, I/O). Concrètement, voici ce qui se passe :

  • Vos données se retrouvent sur le même serveur que X autres utilisateurs. Donc, si l’un d’entre eux subi une attaque, et bien vous serez vos aussi touché.
  • Les ressources qui font tourner votre sites sont les mêmes ressources qu’utilisent les X autres utilisateurs. Donc, si l’un d’entre eux rencontre un succès fou et consomme un grand nombre de ressources, vous serez bridé.

Dit comme cela, vous-vous dites certainement que ce n’est quand même pas l’idéal. Toutefois, dans les faits, si vous choisissez une formules adaptée à vos besoins, il n’y aucune raison pour que vous ressentiez un quelconque bridage. Et question sécurité, les hébergeurs web sont quand même censé vous fournir quelques garanties !

Le gros avantage de ce type d’hébergement, c’est que l’hébergeur réduit grandement les coûts et peut donc vous proposer des prix très attractifs. Comme nous le verrons un peu plus loin, il est possible d’héberger son site pour moins d’1 euros/mois.

L’hébergement web dédié.

Parlons à présent de la deuxième grande famille d’hébergement : le dédié. Qui, comme son nom l’indique, s’oppose complètement au mutualisé. Car, vous l’aurez compris, ici, on ne partage pas ! Quoique, vous allez voir qu’il y a quelques subtilités …

Tout d’abord, il y a le VPS : Virtual Private Server. Et là, tout est dans le Virtual. En effet, il ne s’agit pas de louer un serveur physique entier. Mais plutôt un serveur artificiellement créer à l’aide de logiciels. Concrètement, vous partagez l’espace physique, mais vous êtes complètement indépendant de votre voisin.

L’avantage du VPS, c’est que vos ressources n’appartiennent qu’à vous et que, d’un point de vue pratique, tout fonctionne comme si vous étiez tout seul sur votre serveur. Il est donc possible d’accéder à un plus grand nombre de paramètres, notamment si vous choisissez une formule avec accès root. Ce type d’hébergement est un peu plus cher, forcément, mais le service n’est pas le même non-plus !

Si vous le souhaitez, il est également possible de louer un serveur. C’est à dire : la machine. Cette fois-ci, on est vraiment dans de l’hébergement dédié puisque vous ne partagez absolument rien.

L’avantage, c’est que vous pouvez choisir votre serveur idéal en fonction de vos besoins. Même si certains hébergeurs proposent un accompagnement personnalisé, bien souvent il faut quand même avoir quelques bases en informatique ainsi qu’en programmation. En effet, le serveur est telle une page blanche qu’il faudra paramétrer de A à Z.

L’hébergement Cloud.

Surprise ! Il y a une troisième petite famille d’hébergement web ! Le Cloud se trouve en effet à cheval entre les deux solutions que nous venons de voir.

Jusqu’à maintenant, on parlait d’un seul serveur. Qu’il soit dédié ou mutualisé, cela ne change rien : toutes vos données sont physiquement au même endroit. Le Cloud, lui, fonctionnement complètement différemment puisqu’il va disperser vos données sur plusieurs serveurs à la fois.

Vous connaissez le dicton : « Ne jamais mettre tous ces œufs dans le même panier« . Et bien voilà, le Cloud prend ce conseil au pied de la lettre ! À priori, cela peut sembler un peu biscornue comme idée.

Hébergement Cloud

En réalité, il y a un gros avantage à ne pas loger vos données sur un seul et même serveur : puisque la barrière du physique n’existe plus, vos ressources sont réellement illimitées. Que cela soit en terme de stockage, de RAM ou de vitesse. Et ça, c’est un vrai avantage par rapport à l’hébergement traditionnel (mutualisé ou dédié) qui ne peut pas aller au-delà des possibilités matérielles d’un serveur.

Soit dit en passant, beaucoup d’hébergeurs web ne se gênent pourtant pas pour vendre de l’hébergement dédié ou mutualisé comme si les ressources étaient réellement illimitées … Bref !

Vous l’aurez compris, l’hébergement Cloud est ultra flexible. D’autant que la plupart du temps, vous ne payez que ce que vous consommez. Les abonnements fonctionnent en effet avec une tarification à l’heure.

Le choix de l’hébergement web : les critères à prendre en compte.

L’espace disque : SSD sinon rien.

De plus en plus de néophytes se lancent dans la création de pages web. Les hébergeurs web en sont parfaitement conscient et pour faciliter le choix de leurs prospects, ils mettent souvent à disposition toute l’information nécessaire pour que n’importe qui puisse comprendre les concepts les plus basiques.

Mais, étant donné que vous êtes là, nous allons passer en revu rapidement les principaux critères de choix à prendre en compte au moment d’opter pour un hébergeur web.

Puisqu’il s’agit de loger des données, parlons d’abord de la capacité de stockage ! En fonction de votre projet, c’est à vous de voir si vous avez besoin d’une dizaine de Go ou plutôt d’une centaine, ou plus.

Par contre, détail à bien regarder : la mention SSD. Sans cela, avoir beaucoup d’espace risque de ne pas servir à grand chose puisque vos données seront très longues à voyager.

La disponibilité : un indicateur de fiabilité.

Si vous avez déjà fait un tour sur quelques sites d’hébergeurs web, alors vous avez certainement croisé des pourcentages type 99,9995%. Qu’est-ce donc ?

Si vous prenez la peine de créer un ou plusieurs sites, vous souhaitez que celui-ci soit visible en ligne tous les jours de l’année, de nuit comme de jour. En d’autres termes, vous souhaitez que votre hébergeur soit disponible à 100%. Malheureusement, dans les faits, le risque zéro n’existe pas. C’est pour cela que vous ne trouverez aucun prestataire de service avec une disponibilité à 100%. Si tel était le cas, soupçonnez un léger abus marketing…

Quoi qu’il en soit, les (bons) hébergeurs investissent tous leurs moyens pour vous proposez le meilleurs taux de disponibilité possible. À partir de 99,99%, on estime qu’il s’agit d’une disponibilité acceptable.

Choix de l’hébergeur : fiez-vous au retours clients

Pour faire votre choix d’hébergeur web, vous allez prendre en compte d’autres caractéristiques techniques telles que :

  • Le type de serveur : la plupart du temps, il s’agit de serveurs Apaches. Ils fonctionnent très bien mais les serveurs LiteSpeed offrent de meilleurs performances en terme de vitesse.
  • Le système d’exploitation : bien souvent, il s’agit de Linux par défaut car c’est le plus couramment utilisé. Certains hébergeurs proposent Windows en option. Tout dépend des logiciels de programmation auxquels vous êtes habitué.
  • Le type de sauvegarde : elle peut être réalisée une fois ou plusieurs fois par jour. Parfois sur le même serveur, d’autres pas.
  • La sécurité mise en place : Anti-DDoS, Pare-feux en amont, etc. Vérifiez toujours la présence de ces deux systèmes de protection !
  • Le gestionnaire de site : la plupart du temps il s’agit de cPanel, auquel beaucoup sont habitués.
  • Les CMS supportés : WordPress est pratiquement toujours compris, tout comme Joomla, Wix, etc. Veillez à ce que les plateformes de e-commerce le soient également !
  • etc.

La liste des critères de choix de l’hébergeur web est très, très longue. Et parfois, dans ces cas là, la meilleure chose à faire est d’écumer les avis et retours clients. Allez sur les réseaux sociaux, les plateformes de vote, demandez l’avis d’expert. L’expérience prime toujours sur la théorie !

Notre comparatif des meilleurs hébergeurs web pour l’année 2020.

Comme promis, avant de vous quitter, nous vous proposons une liste de nos hébergeurs web préférés. Alors non, nous ne les avons pas tous testés personnellement, ce serait vous mentir. Nous avons basé notre sélection sur les commentaires et les avis de clients que nous avons pu trouver sur le web à leur sujet.

#1. O2switch : la simplicité rencontre (enfin) l’efficacité !

Ceux qui n’ont aucune envie d’éplucher des dizaines et des dizaines d’offres d’hébergement web pour faire le choix peuvent souffler. O2switch propose une seule et unique formule à 5 euros/mois. Pour en savoir plus à son sujet, n’hésitez pas à consulter notre avis concernant O2switch.

Avis o2switch hébergeur web

O2switch en bref :

  • Stockage SSD : 12 CPU, 48 Go de RAM, bande passante illimitée.
  • Hébergeur propriétaire de son réseau. Datacenters basés à Clermont-Ferrand, France.
  • Garantie satisfait ou remboursé de 30 jours.
  • Service client impeccable.

#2. Hostinger : l’hébergement web à petits prix.

Hostinger propose toutes les solutions d’hébergement web. Depuis l’hébergement mutualisé jusqu’à Cloud. Vous n’aurez donc que l’embarras du choix chez cet hébergeur web ! Pour consulter le détails de ses offres, vous pouvez consulter notre avis sur Hostinger.

Comment choisir son hébergeur web

Hostinger en bref :

  • Large choix d’hébergement web avec un excellent rapport qualité/prix.
  • Solution d’hébergement spécialement optimisée pour WordPress.
  • Garantie satisfait ou remboursé 30 jours.
  • Serveurs ListeSpeed en option.

#3. PlanetHoster : la qualité premium à prix abordable.

PlanetHoster est le fruit d’une collaboration franco-canadienne qui dure depuis presque 15 ans ! Pour autant, cet hébergeur reste discret et plutôt que d’accaparer un marché déjà bien dense à coup de prix cassés, il choisit d’offrir un service de qualité. Pour en savoir plus à son sujet, lisez notre avis sur PlanetHoster.

Comment choisir son hébergeur web

PlanetHoster en bref :

  • Hébergeur propriétaire de son réseau. Datacenters au Quebec et à Paris.
  • Offre gratuite pour débuter sans débourser un centime.
  • Choix entre hébergement mutualisé et hébergement Cloud.
  • Serveurs LiteSpeed.

#4. Lws : une valeur sûre !

Cet hébergeur web français est sans aucun doute l’un des hébergeurs web les plus populaires à l’heure actuelle. Ses petits prix, son offre extrêmement diversifiée et sa présence sur le marché depuis plus de 20 ans sont ses principaux atouts. Pour en savoir plus à sont sujet, lisez notre avis sur LWS.

Choix solution d'hébergement web

LWS en bref :

  • Grand choix de solutions d’hébergement : mutualisé, VPS, dédié et Cloud.
  • De nombreux produits utiles pour la création web : choix et achat de ndd, pack d’optimisation, solutions clé-en-main pour le e-commerce et pour WordPress.
  • 115 applications pré-installées : CMS, plateformes e-commerce etc.
  • Sécurité optimale : anti-DDoS, serveurs redondants, Firewall, etc.

#5. Ionos by 1&1 : un pionnier doublé d’un visionnaire.

Enfin, on termine avec 1&1 Ionos, fraîchement rebaptisé Ionos by 1&1. Fondé il y a plus de 30 ans en Allemagne, cet hébergeur web vient de loin ! Il était fournisseur web, puis registrar pour enfin devenir hébergeur web en 2000.

Présent à l’international, ce prestataire fait l’unanimité sur les forums et les réseaux sociaux. Lisez notre avis sur Ionos by 1&1 si vous souhaitez connaître ces offres plus en détail.

Avis choix hébergeur web

Ionos by 1&1 en bref :

  • Référence mondiale : plus de 8 millions de clients dans le monde, et 90000 serveurs.
  • Nombreuses solutions d’hébergement : mutualisé, VPS, dédié, Cloud.
  • Prestations Premium.
  • Service client impeccable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *