Quel est le prix d’un nom de domaine et comment le choisir ?

Vous avez décidé de créer votre propre site internet ? Excellente idée ! Qu’il s’agisse d’un site vitrine, d’un site commercial ou même d’un blog, tout commence avec le choix et l’achat d’un nom de domaine. Pour un webmaster, il n’y a rien de plus simple. Pour un néophyte, c’est une autre histoire, n’est-ce pas ?

Les clés pour bien choisir le nom de domaine.

Le ndd : à quoi sert-il ?

Dans le langage populaire, on parle généralement d’adresse web en référence au nom de domaine. Et on a d’ailleurs tendance à faire une analogie avec l’adresse postale. Il est vrai que le ndd permet de définir l’emplacement physique d’un contenu en ligne.

Toutefois, ce n’est pas son seul objectif. Un bon nom de domaine permet de :

  1. Informer le visiteur du type de contenu traité s’il s’agit d’un site informatif. Par exemple : marketing-en-ligne.net.
  2. Se positionner sur le web dans le cas d’un site vitrine. C’est ce que font les grandes enseignes qui reprennent directement le nom de l’entreprise. Par exemple : orange.fr.
  3. Se différencier ou se faire remarquer lorsque l’on vend un produit, un concept ou un service exclusivement en ligne. Par exemple : amazon.com.

Tout cela aura un impact sur le référencement naturel, sur le trafic et donc sur le fruit de vos efforts ! Alors faîtes chauffer les méninges, car le choix du ndd est très important !

Choix du ndd : quelques conseils pour éviter les flops.

Comme nous venons de le voir, plus qu’une adresse, le nom de domaine est donc une carte de visite. Bien que l’on puisse être tenté de faire dans l’originalité, il faut faire attention à ne pas tomber dans l’extravagance, au risque de flirter avec l’incohérence.

Votre ndd doit être accrocheur. De ce fait, il doit être : simple à lire, à prononcer, à épeler et à mémoriser.

Pour trouver un bon ndd, il vous faut donc un petite dose d’inspiration. Mais pas que ! Comme le rappellent nos collègues du site seo.fr (en parlant de ndd accrocheur …), un nom de domaine devrait :

  1. Ne pas excéder les 12 caractères. Même si, techniquement, le nom de domaine peut contenir jusqu’à une soixantaine de caractères.
  2. Pas forcément être composé de mots-clés ciblés (époque du Exact Match Domain). À l’heure actuelle, Google ne privilégie plus les sites type : devenir-riche-rapidement.fr. Il est donc possible d’ajouter une touche de poésie à votre ndd sans vous soucier du regard de Google.
  3. Contenir la marque du produit/service/concept si vous en avez une. Chose qui serait d’ailleurs idéale.
  4. En ce qui concerne l’extension : la majorité des spécialistes s’accordent pour dire que pour un site hébergé en France et qui s’adresse majoritairement à une audience française, mieux vaut opter pour le traditionnel .fr. S’il s’agit d’un site commercial, cela va de soit : .com ou par défaut : .net.
  5. Enfin, au sujet des tirets de la touche 6 : le conseil est un peu plus mitigé. Un ndd ne sera pas moins bien référencé parce qu’il a des tirets. Et dans certains cas, cela contribue à apporter plus de lisibilité. Néanmoins, cela peut aussi être plus difficile à mémoriser. Dans le doute, beaucoup optent pour acheter les deux versions du ndd.

En panne d’inspiration pour votre ndd ?

Tous ces conseils sont bien beaux, mais : que faire lorsqu’on a zéro idée ? Eh oui, pas facile le choix du ndd ! D’autant que celui-ci doit absolument être unique. Ce qui complique considérablement les choses.

Heureusement, pour ceux qui sont atteint du syndrome de la feuille blanche, il existe des générateurs de nom de domaine. Qui sont, pour la plupart, gratuits et extrêmement simples à utiliser. Bien sûre, le ndd parfait ne tombe pas du ciel, mais cela peut tout de même vous aider à réactiver votre créativité en cas de panne. Par ailleurs, généralement vous pouvez en profiter pour vérifier si le ndd en question est libre.

Par exemple, sur leandomainsearch.com ou sur domaintyper.com, il vous suffit de saisir un mot clé et on vous proposera des milliers de possibilités disponibles à l’achat. Et vous pourrez même directement comparer les différents tarifs proposés par les registraires de nom de domaine.

Quel est le prix d’un nom de domaine ?

Location d’un nom de domaine fraîchement crée.

Nous y venons ! Combien coûte un nom de domaine ? Et bien, comme toujours, cela va dépendre d’un certain nombres de choses.

À commencer par votre fournisseur de ndd ! Étant donnée la croissance constante du nombre de sites internet (en 2019, on recense tout de même près de 360 millions de ndd !), le marché des registraires de nom de domaine est extrêmement dense. Et pour se différencier de la concurrence, les registraires proposent différents services.

Ainsi, vous pouvez acheter un ndd à prix cassé, mais vous devrez ensuite payer pour l’hébergement web, la création du site, etc. Ou bien, vous pouvez opter pour une solution tout-en-un avec : ndd + hébergement web + construction du site.

Choisir un bon ndd

Du coup, la fourchette de prix d’un ndd varie énormément en fonction du type de service proposé. Mais aussi en fonction de l’extension. Un nom de domaine en .fr/.com/.net, sans services supplémentaires associés, vous coûtera en moyenne 15 euros par an. Tandis que les extensions plus originales type .paris/.pro/.blog seront beaucoup plus chères, pouvant valoir jusqu’à 50 euros annuels.

Certains abonnements, qu’ils soient proposés avec constructeur web (WordPress, Wix, etc …) et/ou un hébergeur web (o2switch, Hostinger) fournissent un ndd gratuit pendant un an et éventuellement à vie (comme PlanetHoster).

Quoi qu’il en soit, cela ne vous aura pas échappé : on parle bel et bien d’un tarif annuel ! Et oui, en réalité, on n’achète pas un ndd, on le loue.

Le rachat d’un nom de domaine.

Autre aspect qui aura un impact sur le prix du ndd : la disponibilité. Car oui, il est possible de racheter un ndd déjà prit. Certaines personnes achètent d’ailleurs des ndd à fort potentiel pour ensuite tirer un bénéfice sur leur revente. Malin.

Dans certains cas, on parle de plusieurs milliers, et même plusieurs millions d’euros. Pour la petite anecdote, le ndd Voice.com a été vendu en juin de l’année dernière pour quelques 30 millions d’euros. En 2010, le ndd CarInsurance.com a été vendu à 49,7 millions de dollars !

Alors oui, c’est ce que l’on appelle un investissement conséquent ! Toutefois, si vous avez un coup de cœur pour un ndd déjà prit , rien ne vous empêche de faire une offre à l’échelle de vos possibilités d’investissement 😉

Où acheter un nom de domaine ?

Après l’étape créative du choix du ndd, il ne vous reste plus qu’à passer à la caisse ! Comme nous le disions à l’instant, il existe de nombreux registraires, registrar ou encore bureaux d’enregistrement. Tous ces termes désignent la même chose : un prestataire qui vous vend un nom de domaine et, éventuellement, d’autres services complémentaires comme hébergement ou la création de site.

Dans le prochain paragraphe, on vous présente rapidement une sélection des meilleurs registraires de nom de domaine. Mais, pour ceux qui aiment fouiller sur internet et prospecter : voici l’annuaire des bureaux d’enregistrements accrédités auprès de l’Afnic. Il y en a plus de 400, alors bons courage à vous !

Dans tous les cas, si vous débutez, on vous conseille d’opter pour un registrat complet qui vous fournit tout ce dont vous avez besoin pour commencer votre site web. Autrement, vous devrez également choisir un hébergeur web, puis éventuellement un constructeur web. C’est beaucoup de temps perdu, alors qu’il existe des solutions tout-en-1 économiques et adaptées aux néophytes.

Notre sélection des meilleures places pour acheter un ndd.

#1. o2switch : l’illimité pour tous.

Parmi nos préférés en matière d’hébergeur web, il y a le Français o2switch. Nous avons d’ailleurs rédigé un avis complet au sujet d’o2switch que l’on vous recommande vivement si vous souhaitez obtenir de plus amples informations.

Hébergeur web o2switch

On vous le dis tout de suite : inutile de vous inquiéter pour le prix du ndd, cet hébergeur web vous l’offre. Que celui-ci ait fraîchement été crée ou que vous ayez besoin de le transférer. Mais comme nous l’avons déjà dit à plusieurs occasions déjà : le choix et l’achat du ndd ne sont pas vos seules préoccupations ! Il vous faut également héberger puis créer votre site web.

Cela, o2switch l’a parfaitement compris. Cet hébergeur web 100% made in France vous propose une formule unique à 5 euros/mois vous permettant de profiter de l’ensemble de ses services, de manière illimitée. Et pour ne rien gâcher, vous serez satisfait ou remboursé.

Pour les détails de l’offre, et bien on vous laisse le soin de vous reporter à notre avis détaillé !

#2. Hostinger : du débutant jusqu’à l’expert.

Également parmi la liste des hébergeurs web recommandables : l’incontournable Hostinger. Ici, on revient vers un système tarifaire plus traditionnel, puisque vous payerez en fonction des services dont vous avez besoin. Encore une fois, on vous invite à consulter notre avis au sujet d’Hostinger, vous y trouverez les différentes offres détaillées.

Hostinger pour acheter un ndd

Hostinger est réputé pour ses tarifs très accessibles. Ce n’est pas sans raison puisque vous avez la possibilité d’héberger un site web pour 0,80 euros/mois. Seulement, à ce prix là, le ndd n’est pas offert et les services sont fournis à l’unité (il s’agit d’un seul et unique site web). Toutefois, pour seulement 2,15 euros/mois, vous pouvez obtenir un ndd gratuit, ce qui reste très économique !

Mais, pour être honnête, si vous souhaitez en faire un usage professionnel, mieux vaut opter pour l’abonnement Business à 3,45 euros/mois, voir même pour l’abonnement Cloud à 7,45 euros/mois. Tout dépend de vos besoins.

Hostinger fait en effet le choix de s’adapter aussi bien aux webmasters confirmés qu’aux débutants. Ainsi, pour la construction de votre site web, vous pourrez profiter de l’intégration WordPress ou bien opter pour Zyro, le constructeur web développé par et pour Hostinger.

#3. PlanetHoster : choix + achat du ndd.

On continue notre petit tour d’horizon avec un registrat et hébergeur web né d’une collaboration entre la France et le Canada. Comme de coutume, nous avons pris le soin de rédiger un avis complet au sujet de PlanetHoster, n’hésitez pas à vous y reporter pour plus d’informations !

Planethoster achat de ndd

PlanetHoster est un bureau d’enregistrement de nom de domaine. Vous pouvez donc acheter votre ndd, sans pour autant choisir d’héberger votre site chez ce prestataire. Question tarif, cela va dépendre de l’extension que vous allez choisir. Pour un .fr il faudra compter 9,99 euros/an. Si vous souhaitez un .com alors comptez 1 euros de plus. Le .net coûte 12,99 euros/an…

Bref, globalement, le prix d’un ndd chez PlanetHoster coûte moins de 15 euros/an. Sauf si vous-vous laissez séduire par une extension un peu plus originale : le .paris coûte 36,99 euros/an tandis que le .cool coûte 25 euros/an.

Toutefois, si vous souhaitez également profiter du service hébergement web, sachez qu’à partir de 6 euros/mois, vous pourrez profiter d’un nom de domaine gratuit, à vie. Cela vaut donc le coup (et le coût) de vous attarder sur les offres d’hébergement !

#4. LWS : obtenir un ndd low-cost.

Si vous avez un budget réduit pour le choix et l’achat de votre nom de domaine, alors LWS est sans doute un excellent candidat ! En effet, il est possible d’acheter un ndd en .fr pour moins d’un euros/an. Et les tarifs de l’hébergement web est tout aussi compétitif ! Si on a piqué votre curiosité, allez donc jeter un œil à notre avis sur LWS.

LWS hébergement web et achat de ndd

Comme PlanetHoster, LWS propose l’achat de nom de domaine et/ou l’hébergement de votre site web et/ou la construction du site. Si vous choisissez l’achat du ndd seul, alors, comme je vous le disais, cet investissement n’aura pas grand impact sur vos finances ! En effet, les extensions les plus populaires telles que .fr .com ou encore .eu ne sont qu’à 0,99 euros/mois.

Côté hébergement web, pour ceux que cela intéresse, toutes les formules comptent avec un ndd gratuit. L’offre démarre à partir de 1,49 euros/mois pour les services basiques et grimpe jusqu’à 9,49 euros/mois pour un service adapté aux pros.

#5. Ionos by 1&1.

Enfin, nous terminerons avec un pionner du genre. Ionos est en effet l’évolution logique du leader mondial de l’hébergement web 1&1, lequel fût crée il y a plus de 30 ans, en 1988. Aujourd’hui, Ionos offre un portefeuille de prestations hautement versatiles tout en restant pertinentes. Si vous souhaitez en savoir plus, on vous invite à lire notre avis sur Ionos !

Ionos acheter un ndd

Comme la majorité des places pour acheter un ndd qu’on vous a présenté jusque ici, Ionos fournit tous les services nécessaires pour acheter un ndd, héberger un site web et même créer une page web.

Acquérir un ndd avec une extension type .fr .org ou .com vous coûtera 1 euro HT la première année, puis respectivement 10 euros, 15 euros et à nouveau 10 euros. Et si vous souhaitez profiter des services type hébergement web et création web, alors votre ndd est offert. Dans ce cas, le pack débutent à 3 euros/mois pour les débutants et vont jusqu’à 10 euros mensuels lorsque le pack inclus des services adaptés à un usage pro.

Le choix, l’achat et la mise en ligne du ndd : le mot de la fin…

Voilà, chers webmaster apprentis, vous avez à présent tout ce qu’il vous faut pour vous lancer dans cette formidable aventure qu’est la création d’un site web ! N’hésitez pas à partager avec nous vos idées de ndd, qu’elles soient carrément géniales ou un peu has-been 😉

About the Author Marie

Leave a Comment: