10 contrôles réguliers à faire en SEO

Pour une entreprise en ligne ou un blog, la visibilité sur le web est au cœur des stratégies de marketing. Ainsi, de nombreuses actions sont menées dans le but d’améliorer son positionnement dans les résultats des moteurs de recherche. Celles-ci passent essentiellement par une optimisation de son référencement naturel SEO. Toutefois, une fois cet objectif atteint, il est important d’effectuer des contrôles réguliers pour s’assurer que le positionnement atteint soit maintenu et que le SEO reste performant. Voici donc 10 contrôles réguliers à faire en SEO.

Réaliser un audit SEO

Il s’agit d’un contrôle annuel pour régler tous les problèmes liés à votre référencement naturel. Il vous permet de mieux connaître le niveau de votre site et de réfléchir à des solutions adéquates pour booster le SEO. Si vous n’avez pas une formation référencement naturel pour réaliser votre audit, vous pouvez le confier à une agence spécialisée.

Vérifier le positionnement des mots-clés

Il s’agit d’un contrôle essentiel sur lequel repose une veille SEO. Il faudra donc vérifier chaque mois que les mots-clés sur lesquels repose votre positionnement génèrent du trafic, qu’ils sont compétitifs et plus attractifs que ceux de vos concurrents. Ils doivent aussi booster votre positionnement.

Tenir compte des tendances marketing

Tout comme les algorithmes de recherche, les tendances marketing évoluent elles aussi. Ainsi, appliquer des stratégies de base en référencement on-page et off-page devient insuffisant. Il faut pouvoir proposer au potentiel client des contenus à la fois tendance et originalité. Vous devez surtout veiller à ce que ces contenus répondent aux besoins des visiteurs de votre site. Pensez donc à vous tenir informé des dernières tendances pour ajuster vos contenus.

Faire des mises à jour en fonction des algorithmes Google

L’algorithme utilisé par le moteur de recherche Google est constamment en évolution. Aussi, les développeurs procèdent régulièrement à des mises à jour pour rendre les moteurs de recherche plus performants et pertinents. Il faudra donc faire évoluer votre stratégie SEO en fonction de ces changements.

Analyser le trafic

Pour effectuer ce contrôle, vous pouvez utiliser Google Analytics. Cet outil offre de nombreuses fonctionnalités utiles pour vous donner un aperçu clair du trafic généré par votre site web. Ainsi, on distingue notamment les onglets suivants :

  • Les onglets « Comportement » et « vu » pour avoir un large aperçu de l’évolution du trafic généré sur votre site,
  • L’onglet « contenu du site » vous permet de mieux cibler votre recherche,
  • L’onglet « acquisition » vous aide à mieux analyser les sources du trafic.

Google Analytics dispose également d’un certain nombre d’onglets vous permettant de mieux comprendre l’état du référencement naturel de votre site.

Vérifier l’état du search console

Il s’agit ici du contrôle le plus régulier que vous devez effectuer. Ainsi, vous pourrez avoir un suivi en temps réel des performances du site, de même que celle des métriques qui seront utiles pour votre référencement naturel. Le suivi de l’état du Search Console se fait via plusieurs paramètres inhérents au site comme :

  • Les erreurs d’indexation,
  • Le caractère ergonomique du site sur un mobile,
  • L’efficacité du netlinking,
  • Les pénalités manuelles connues.

Chacun de ces paramètres ont un rôle essentiel dans l’efficacité de votre SEO.

Contrôler les éventuels problèmes techniques

Parfois, les problèmes techniques peuvent impacter négativement votre référencement naturel et l’expérience de navigation. Ceci est surtout possible dans le cas d’une erreur de type « erreur 404 ». Il s’agit d’un élément assez frustrant pour l’internaute et qui l’empêche d’avoir accès à une page. Il existe des outils adaptés pour effectuer leur ciblage et les réparer.

Contrôler l’état du fichier robots.txt

Ce contrôle est plus adapté pour les sites staging. Il permet de vous assurer que le système de sécurité mis en place pour empêcher les intrusions sur votre site tient toujours. Pour cette optimisation technique, vous devez donc vérifier que le fichier est toujours présent dans le site staging et pas sur le site en ligne.

Contrôler le niveau du maillage interne

Même s’il tient compte des liens internes du site, le maillage interne prend également en compte de nombreux aspects de votre site. Il s’agit par exemple du contrôle des textes d’ancres qui doivent être à la fois performants et en rapport avec les mots-clés, mais aussi de la vérification des liens présents sur les diverses pages du site. Cette vérification peut être effectuée tous les 6 mois.

Améliorer l’expérience de navigation

Un site internet disposant d’un taux de rebond élevé implique un internaute non satisfait. Une fois que vous détectez cette situation, vous pouvez y remédier en utilisant un ensemble de techniques de modifications spécifiques. Par exemple, les images doivent être d’une taille adéquate pour ne pas ralentir le chargement des pages. Assurez-vous également qu’elles soient bien visibles et optimisées. Pensez aussi à utiliser des outils utiles pour cibler les liens cassés et à les rendre utilisables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.